lundi, septembre 21, 2020
lundi, septembre 21, 2020

Can-Am Defender 2020 Essai

Certains des moments les plus inspirants dans la vie d’un propriétaire de véhicule tout-terrain arrivent quand la journée de travail commence à l’aube. Vous ne savez pas toujours d’avance ce qu’il faudra faire pour accomplir votre travail correctement et c’est seulement en faisant le boulot que vous le réaliserez vraiment. Pour la gamme 2020 des Defenders de Can-Am, le travail est à l’avant-scène tout en gardant à l’esprit ces possibles promenades d’après-midi sur la propriété une fois le travail terminé. Nous avons eu l’occasion de nous joindre à Can-Am dans les immenses ranchs du Texas, au célèbre Y.O. Ranch Headquarters, ce qui nous a permis d’en apprendre davantage sur cette belle région, mais aussi de savoir à quel point la gamme Can-Am Defender peut travailler et s’amuser dans toutes les situations.

Situé à Mountain Home au Texas, Y.O Ranch Headquarters est l’une des premières destinations de chasse dans l’état de Lonestar. Cette région sauvage abrite non seulement du bétail, mais elle est peuplée d’une grande variété de faune et de flore sauvages et surtout de terrains hostiles et accidentés qui tortureraient la plupart des machines de randonnée, et ce, dès le premier jour d’utilisation. C’est sûrement la principale raison pour laquelle Can-Am a décidé de présenter sa gamme Defender ici et pas à la plage !

- Publicité -

En regardant la sélection de Defenders présentée devant nous, nous avons immédiatement remarqué le Defender Pro HD10. La plateforme de chargement de 6 pieds de long et de 4,5 pieds de large le fait ressembler à une limousine allongée et avec la maniabilité que nous connaissons de cette machine, nous voulions sauter dans sa cabine et l’essayer en premier. La plateforme était pleinement chargée; un bon test de conduite et de transport de matériel était prévu dans les terrains sauvages du Texas. La matinée était plutôt froide, car les températures n’étaient pas encore rendues à la marque «confortable», mais nous savions que la chaleur du Texas arriverait bien assez tôt, alors nous avons opté pour une randonnée à ciel ouvert, avec une cabine sans toit, tandis que le soleil se réveillait sur la colline du Texas. En nous glissant sans effort dans la cabine du Defender Pro HD10 2020, nous avons remarqué les planchers qui ont été embossés pour en améliorer l’adhérence. La direction inclinable et le groupe de jauges raffiné nous ont donné tous les ajustements de confort ainsi que les informations nécessaires pour profiter de la machine.

Le Defender Pro HD10 est une vraie machine de travail utilitaire qui se comporte très bien en sentier. Si vous regardez le Defender Pro HD10 de côté, vous remarquerez que sa longueur est très similaire à celle du Can-Am Defender Max. C’est parce que l’inspiration pour cette plateforme provient en grande partie du Defender Max, avec la longue plateforme s’étendant maintenant là où les sièges arrière auraient été normalement installés. Avec le rangement sous la plateforme, là où le plancher de ces banquettes arrière résidait, il offre maintenant le plus grand compartiment de rangement fermé de l’industrie des VCC. Certains le mesurent en gallons ou en litres, mais nous pouvons dire qu’un adulte de taille normale pourrait s’y cacher facilement à l’intérieur. Bien qu’il ne soit pas complètement étanche, cet espace est parfait pour la plupart des outils à main, pour des poches de semences ou pour du matériel de chasse. Si la plateforme n’est pas suffisamment spacieuse pour vous, il vous suffit de retirer les côtés de la boîte et vous pouvez transporter n’importe quoi comme une palette de matériaux de construction ou même un VTT pleine grandeur. Le Defender Pro est très polyvalent et cette conversion de type « flatbed » fait de cette plateforme un rêve pour les éleveurs.

Notre promenade dans le Defender Pro HD10 nous a emmenés dans les collines entourant Y.O. Ranch Headquarters et nous avons immédiatement remarqué à quel point la cabine de la machine était silencieuse. Le moteur Rotax de 82 ch est beaucoup plus loin derrière la cabine et avec son couple de 69 ft-lb, c’est suffisant pour tirer le chargement de 1000 lb que la plateforme cargo peut transporter. Can-Am a non seulement recalibré l’embrayage CVT pour lui permettre une lourde capacité de remorquage de 2500 lb, mais elle a également réduit le seuil de changement de vitesse de 500 tr / min pour l’améliorer dans ces situations de travail. La suspension obtient de l’aide au niveau de la garde au sol, car les bras avant et arrière sont arqués pour laisser plus d’espace au centre du ventre du Defender Pro. Les énormes rochers et les vieilles souches d’arbres étaient une préoccupation tout le long de notre parcours, mais n’ont jamais causé de problèmes au Defender en raison de la garde au sol de 13 pouces. Le poids présent dans la boîte cargo rendait certaines sections de piste un peu plus délicates à manœuvrer, mais la tenue de route prévisible du véhicule nous a permis continuer à rouler sans problèmes.

Une fois que nous sommes passés à une version non chargée du même Defender Pro HD10, il est clair que, peu importe la situation, le Defender Pro est une option viable pour tous types de travail. Can-Am a également réussi à augmenter la rigidité du châssis de 30% tout en réduisant le poids total de quelques livres. La longueur du Defender Pro a également contribué à la tenue de route globale lorsque les vitesses en piste ont augmenté et avec 11 pouces de débattement de suspension à l’avant et à l’arrière, la conduite était très confortable et maniable. Ce n’est évidemment pas comme sur une machine de course, mais nous remarquons que le châssis réagit bien dans la plupart des situations et nous comprenons rapidement pourquoi Can-Am dit que le Defender est robuste, polyvalent et ingénieux.

Comme nous l’avons mentionné précédemment, la température était froide en matinée. Un petit truc de l’éditeur « expérimenté » que je suis a été de laisser les novices passer la matinée fraîche dans le nouveau modèle Can-Am Defender Limited édition HVAC, équipé de climatisation, alors que nous savions que la chaleur arriverait en milieu de journée et pourrait être un peu plus difficile à supporter. Après un lunch rapide, il était temps de reprendre les sentiers et de comprendre à quel point les dernières technologies Can-Am nous conviendraient dans les collines de Y.O. Ranch Headquarters.

- Publicité -

Monter dans un Can-Am Defender Limited HD10, c’est comme se glisser dans une voiture haut de gamme. La cabine est probablement l’une des meilleures de l’industrie et donne vraiment une impression de grand luxe. Les portes sont solides et la cabine est si étanche qu’il est parfois nécessaire d’ouvrir un peu les vitres électriques pour bien les fermer. C’est incroyablement silencieux dans l’habitacle et une fois assis à l’intérieur, vous vous sentez comme si vous étiez dans votre propre petit monde. Tout comme nous nous en attendions de tout modèle Can-Am Defender, le plancher et les sièges permettent une entrée et une sortie faciles et fluides de chaque côté. La toute première chose qui a attiré notre attention a été le tableau de bord et le panneau de commande HVAC extrêmement bien agencés. La chaleur et la climatisation du Defender Limited sont contrôlées par une seule commande qui règle la température lors de la conduite en mode automatique. Cela signifie que si vous voulez que la cabine soit à 20 degrés Celsius, tournez simplement le cadran à cette température et puis continuez vos activités. Le compresseur d’air climatisé sur ce véhicule est de type variable et fonctionne très efficacement, que vous soyez arrêté ou que vous descendiez la piste à 50 km/h. Je dirais qu’un moyen simple de comprendre comment le compresseur variable fonctionne pour refroidir la cabine, c’est qu’il réussit à bien le faire même au ralenti, tandis que d’autres marques de la même catégorie de véhicule ne fonctionnent vraiment bien que lorsque les régimes moteur sont suffisamment élevés pour permettre d’engager le compresseur.

C’est au moment où nous étions dans la cabine climatisée et que notre guide nous a emmenés dans les collines de Mountain Home Texas que nous sommes rapidement tombés en amour avec ce Defender. La maniabilité ainsi que le confort de la conduite sont ce que nous avons tous adoré. Et c’est ce que nous attendions de la part de la marque Can-Am en quelque sorte, mais ce sont aussi les petits détails qui ajoutent au plaisir de rouler. C’est lorsque nous traversions des couches de poussière dans l’arrière-pays de Y.O. Ranch Headquarters que nous avons commencé à vraiment remarquer ces petits détails. Avec la cabine scellée, on pense à l’air frais extérieur aspiré et utilisé pour le contrôle de la température de la cabine. Eh bien, la cabine possède son propre filtre à air, empêchant la poussière de l’air extérieur de pénétrer dans l’habitacle. Comme si la climatisation, le chauffage, les vitres électriques et le superbe look n’étaient déjà pas suffisants comme arguments de vente, ce Defender HD10 Limited est aussi livré avec une magnéto de 850 watts, un écran de 7,6 pouces avec clavier ainsi qu’un éclairage d’accentuation à DEL sous le nouveau look de la façade avant.

Rouler dans l’arrière-pays du Texas est absolument spectaculaire et le faire avec style est quelque chose qui ne peut pas être oublié. Se promener en sentier en sillonnant les habitats sauvages de la faune du Texas, observant d’énormes bovins à longues cornes, des cerfs de Virginie et des dindons sauvages, a rendu la journée de conduite beaucoup plus fascinante. Une journée complète d’expérience dans deux des modèles de la gamme Defender 2020 est suffisante pour vous rassurer sur le fait que Can-Am construit des machines tout-terrain fiables et de qualité. Sans oublier qu’ils savent aussi à quoi ressemble une dure journée de travail et sont prêts à prendre les mesures nécessaires pour construire des machines capables de vous soulager de ce poids sur vos épaules.

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. Salut Luc
    Belle revue du defender, merci
    As tu deja entendu parler des problemes de transmission sur les defender? J’ai un defender 1000 avec cabine de l’annee 2018 et l’hiver passe la marche arriere ma lacher. Avec a peu pres 10000 km au compteur, est ce normal.
    Merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DÉCOUVREZ D'AUTRES ARTICLES

connexes

SOYEZ TOUJOURS INFORMÉS!Abonnez-vous à notre liste de diffusion et recevez des mises à jour, du contenu exclusif et des offres spéciales!