jeudi, novembre 26, 2020
jeudi, novembre 26, 2020

Mudfest Eskape ca 2020

La reconnaissance se définit par le sentiment qui incite à se considérer comme redevable envers autrui. Le propriétaire de Eskape.ca a bien saisi ce concept et fait bénéficier sa clientèle de cette belle valeur d’altruisme. C’est une façon également de rencontrer ceux-ci dans un contexte différent et de tisser des liens solides.

Depuis maintenant 7 ans, Jimmy Bérard organise avec les administrateurs de Bouette Québec un évènement privé à Granby qui se nomme Mudfest Eskape.ca. Au départ de l’aventure, nos amis bouetteux québécois sondaient l’hypothèse de créer une journée dédiée au plaisir de jouer dans l’eau profonde et la boue dans un contexte d’un endroit sécurisé. Jimmy, fort de son expérience d’organisateur d’activités de véhicules motorisés, proposa ses services et, par surcroît, un endroit de plusieurs acres possédant toutes les particularités convoitées sur les terres familiales. 

Des débuts modestes

- Publicité -

En ce qui concerne cet évènement organisé pour les amateurs de quads et autoquads, la première année ne comptait que 60 véhicules et ce chiffre a plus que quadruplé en 7 ans. Les objectifs ne sont aucunement de créer un évènement à grande envergure comme ceux qui se produisent au Texas par exemple. Celui qui se produit à Granby chaque année depuis 2014 a plutôt la prétention d’être plus familial et amical. Aucune estrade sur les lieux, l’espace est complètement réservé à tous ceux qui veulent tester les performances de leur véhicule toutes cylindrées confondues, modifiées ou non. Pour ceux et celles qui préfèrent la promenade à la compétition, plusieurs kilomètres de sentiers boisés sont disponibles sur place pour combler ce désir d’une randonnée en toute tranquillité.

Des passages remarqués

Le Mudfest Eskape.ca a accueilli par les années passées des personnalités publiques comme Philippe Laprise de la populaire émission Histoires de Sentiers ainsi que la célèbre pilote de Monster Truck, Cynthia Gauthier. Cette dernière avait participé aux compétitions de drags dans la boue s’inclinant cependant en finale contre un Nicolas Di Paolo qui ne lui avait pas laissé une once de chance. C’est dire de l’intérêt grandissant de tous envers cet évènement maintenant un incontournable. 

S’ajuster aux circonstances

Étant donné la situation précaire de la pandémie de coronavirus, les organisateurs ont dû s’adapter aux exigences émises en ce qui concerne le nombre maximal de 250 occupants sur les lieux de l’évènement. Contrairement aux années passées, l’inscription a dû être effectuée entièrement en ligne pour contrôler le nombre de participants. Les règles de distanciation ont également dû être rappelées pour le bon déroulement des activités. 

- Publicité -

Cette journée-là du 5 septembre 2020, la visite était attendue très tôt, car le programme à l’horaire débutait à 9 heures. Plusieurs convois furent organisés de différentes régions de la province pour se rendre à ce rendez-vous annuel. Une multitude de photos de quads chargés dans des remorques fut même partagée sur le groupe Facebook de Bouette Québec la veille de l’évènement démontrant la fébrilité de chacun.

L’immense espace de stationnement permettait à tous de décharger leurs équipements et certains se permettaient le luxe d’ériger de petits chapiteaux, car la température était menaçante en début de journée cette année. Malgré tout, l’espace a manqué et les derniers arrivants ont dû se déplacer sur une autre portion de l’immense propriété de la famille Bérard. Cependant, sourire et joie étaient au menu pour ces retrouvailles annuelles. Nous avons observé une constatation fascinante: une grande majorité d’adeptes présents portent des vêtements à l’effigie de Bouette Québec pour démontrer leur appartenance à ce groupe très populaire. 

Mudfest Eskape.ca 2020

La première heure et demie était consacrée à du style libre où les quadistes pouvaient tester l’environnement de jeu. Par la suite, commencèrent les courses amicales d’accélération dans 2-3 pieds d’eau et de boues. Plusieurs classes différentes se succédèrent jusqu’à la classe ultime: la catégorie « Open ». Cette dernière permet des véhicules pourvus de modifications extrêmes. Celles-ci peuvent aller de pneus à griffes de 3 pouces jusqu’à des bouteilles de nitrogène. Ce fut tout un spectacle et les vagues créées par ces crinqués du guidon déferlaient sur les amateurs présents.

- Publicité -

Par la suite, les quadistes présents ont fait preuve de leurs habiletés lors de courses de « Water Wheeler ». Cette discipline consiste à une course en quad dont les pilotes doivent maintenir les roues avant en suspension pour flotter sur l’eau et acquérir la vitesse nécessaire pour terminer le tour de l’ovale en première position.

En milieu d’après-midi, les personnes présentes ont pu quitter l’espace boueuse pour un endroit plus sec pour des courses d’accélération sur une surface gazonnée. Les premières confrontations ont laissé place à des courses d’accélération pour enfants selon les cylindrées. La fierté des parents présents était palpable de voir leurs descendances s’exécuter de cette façon. Ces enfants démontraient beaucoup d’audace en réponse aux encouragements de la foule nombreuse. 

Les courses se sont succédé avec la présentation de classes différentes selon la cylindrée et selon le type de véhicule. Nous avons eu tout un spectacle lorsque la catégorie « Open quad » s’est présentée. La puissance déployée par ces véhicules dépassait l’entendement et nous devions être à une distance respectable pour ne pas recevoir un projectile éjecté par les pneus arrière de ces quads ahurissants. 

Les catégories des autoquads ont également participé au spectacle en laissant place, en prémisses, aux véhicules à moteur à aspiration naturelle suivis de la grande finale démontrant toutes les habiletés des pilotes à bord de leur côte à côte muni de turbo et de modifications développant plus de 200hp dans certains cas. 

Règle de distanciation oblige, les organisateurs avaient décidé de remettre les plaques récompensant les trois premières places de chaque catégorie successivement à la fin de chacune de celle-ci par souci de distanciation. Ces épisodes créèrent des moments magiques et la joie de chaque vainqueur était palpable. Plusieurs taquineries et défis pour l’année suivante furent lancés pour probablement maintenir cette belle fraternité. 

Briser le mythe

Certains croient à tort que les amateurs purs et durs de boue sont des marginaux dans l’activité quadiste. Au contraire, ce ne sont pas des délinquants se promenant avec des cisailles dans la poche arrière et contrevenant aux lois. Ce sont plutôt des adeptes conscients des règles établies et qui s’adonnent à leur activité dans un cadre bien instauré. Nous avons eu le privilège de rencontrer une famille qui est le modèle typique de ce que représente la nouvelle génération d’amateur de quad.

La famille Moffette est un bon exemple pour démontrer le changement de mentalité qui est en train de s’orchestrer. Ils avouent bien humblement qu’ils sont fiers de leur allégeance à Bouette Québec. Ce nom de famille est sûrement très familier pour bon nombre d’adeptes. Mélissa, la grande sœur de Cédric, est un visage connu dans l’univers du quad au Québec, car elle a déjà rempli les fonctions de présidente du Club les Randonneurs. Leur père Maurice est également un grand fervent de cette activité rassembleuse.

Cédric et Marie-Pier sont des parents qui ne sont pas avares lorsqu’il est temps d’encourager leur progéniture et ils leur offrent tout ce qu’il faut pour leur transmettre cette passion. Avec le groupe Bouette Québec, ils continuent perpétuellement à organiser et à participer à des évènements structurés. Ils participent également à la mise en place de structures encadrées pour permettre aux jeunes de se développer et d’apprendre les rudiments de cette belle activité. Au-delà du quad, ce sont tous des pères et des mères qui ont des préoccupations et qui se sont développé un réseau d’amitié à travers le groupe Bouette Québec. C’est probablement la pierre angulaire qui fait le succès de cette belle gang et qui font d’eux, le groupe quad le plus populaire sur Facebook au Québec.

Toute bonne chose a une fin

L’aboutissement de la journée fut le retour dans la région respective de chaque participant la tête remplie de beaux souvenirs. Tout un chacun est reparti épuisé, mais avec le sentiment du devoir accompli. Les hôtes présents ont comblé leurs invités qui sont unanimes pour se donner rendez-vous pour une huitième édition. La famille Bérard et les membres de Bouette Québec mettent en pratique des valeurs qui ne se démodent pas et c’est tout à leur honneur!

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -

DÉCOUVREZ D'AUTRES ARTICLES

connexes

SOYEZ TOUJOURS INFORMÉS!Abonnez-vous à notre liste de diffusion et recevez des mises à jour, du contenu exclusif et des offres spéciales!