jeudi, juillet 2, 2020
jeudi, juillet 2, 2020

Randonnée en Autoquad à Hawaii

La pratique du quad peut sembler similaire d’un pays à l’autre, mais l’environnement où elle est manifestée l’est tout autrement. L’encadrement et les lieux prévus à cet effet sont diamétralement à l’opposé d’une contrée à l’autre. Plusieurs raisons évidentes expliquent ces différences marquées et il est intéressant d’aller constater par soi-même celles-ci.

Lors d’un voyage personnel sur l’île d’Oahu, de l’archipel d’Hawaii, il était impératif pour moi de m’informer de l’engouement de la population locale portée à l’activité hors route. J’ai été rapidement déstabilisé par le paysage paradisiaque dès mes premiers pas hors du Boeing 747 qui nous avait permis de faire les 8 heures de vol en provenance de Chicago. La présence des palmiers et de la chaleur constante et humide à toute heure du jour m’a mis en lumière un environnement complètement différent de mon contexte nord-américain qu’il m’est habitué d’occuper.

- Publicité -

Oahu est une île américaine située dans le Pacifique central. Elle fait partie de l’archipel d’Hawaii et sa capitale, Honolulu, y est implantée. Les sites d’intérêt de la ville comprennent l’historique Chinatown, le Punchbowl (un cratère transformé en cimetière), et Waikiki, l’emblématique plage, dotée de lieux de restauration et de vie nocturne. À l’ouest d’Honolulu se trouve Pearl Harbor, site incontournable de l’attaque aérienne de 1941 pendant la deuxième Guerre mondiale et du mémorial de l’USS Arizona.

Le paysage est montagneux, irrégulier et permet une foule d’activités pour tous. Nous avions fait la location d’un condo pour la période de notre séjour dans la portion la plus achalandée et propice pour les touristes: Waikiki. Même si nous étions en pleine zone urbaine, l’accessibilité aux sections plus sauvages et moins habitées de l’île s’est effectuée facilement par les multiples accès routiers en moins d’une heure. 

Dans cette section du globe, il n’existe pas de structure ou de clubs établis pour la pratique de l’activité quadiste. Nous devions donc nous tourner vers des entreprises privées de location offrant ce service accompagné d’un guide. Après quelques recherches, nous avons pris la décision de contacter ce qui s’avérait être l’établissement ayant la plus grande réputation à ce chapitre sur l’île: le Ranch Kualoa.

Située à 45 minutes de notre lieu de résidence, Kualoa Ranch est une magnifique propriété parsemée de paysages à couper le souffle uniques au monde. Une liste impressionnante de films et d’émissions de télévision a été tournée dans cette région pittoresque. Les falaises majestueuses et les flancs des montagnes de Kualoa, la verdure luxuriante de la vallée de Ka’a’awa, les anciens étangs à poissons du côté sud de la propriété, la vue par excellence du chapeau de Chinaman (île de Mokolo’i) constituent un arrière-plan pittoresque pour une journée de plaisir et d’aventure. Kualoa Ranch n’est pas simplement un ranch de bétail; c’est un «club d’activités» qui propose une journée amusante pendant les vacances.

Que ce soit des activités d’escalade, du vélo de montagne, de la randonnée équestre et bien sûr, des randonnées en quad ou autoquad, les occupations sont présentes pour combler les amateurs de plein air. Plusieurs forfaits d’une durée déterminée sont disponibles sur place et surtout encadrés par des guides d’une amabilité reconnue pour cette région du globe.

- Publicité -

Nos deux guides lors de cette journée furent sans conteste les accompagnateurs rêvés. Je dois faire une mention toute spéciale à Paolo qui avait un humour déstabilisant. Il est capable de garder son sérieux lors d’une plaisanterie, mais c’est lors de son fou rire contagieux que nous constatons qu’il nous a bien eus. Shawn a été plutôt de son côté, une guide généreuse de son temps et de ses conseils judicieux aux participants moins expérimentés du groupe. Les conseils de sécurité et les vidéos d’introduction sont essentiellement en anglais en prélude. 

Il faut mentionner que cette activité est disponible pour tous, peu importe l’expérience et le niveau d’habileté. Il faut avoir une dose d’audace qui coule dans les veines et ne pas avoir la crainte d’être éclaboussé par un peu de poussière et de boue. La dizaine de côte à côte que nous étions au départ s’est scindée en deux à une certaine occasion, car une portion du groupe avait fait l’acquisition d’une randonnée d’une 1 heure, mais pour notre part, nous voulions vivre l’expérience à fond et nous nous étions prévalus d’un forfait de 2 heures. Les véhicules Kawasaki Mule mis à notre disposition furent très adaptés pour la randonnée prévue dans la « Jurrasic Valley ».

Nous avons parcouru les 1000 acres qui composent la vallée avec plusieurs arrêts à des endroits mythiques où des scènes désormais légendaires de films et séries télévisées comme Jurassic Parc, Jumanji, Pearl Harbor, Godzilla, Hawaii 5-0, Lost, et bien plus, ont été tournées. Nous avons pris le temps nécessaire pour immortaliser ces moments privilégiés et notre guide prenait le temps de nous partager quelques anecdotes de tournages. Plusieurs vestiges et constructions ont été laissés sur place pour témoigner de leurs passages à notre plus grand enchantement. Nous avons foulé le même sol que certaines grandes vedettes qu’Elvis Presley, Dwayne Johnson (The Rock), Adam Sandler, Drew Barrymore, Tom Selleck, et j’en passe. C’est un privilège qui ne me sera accessible possiblement qu’une fois dans ma vie et j’ai profité de chaque instant. 

Notre guide se portait volontaire à plusieurs occasions pour prendre des clichés à l’aide de nos appareils pour immortaliser le moment. Elle avait également une surprise pour les participants: elle avait pris le soin d’apporter une marionnette d’un dinosaure qu’elle transposait dans le coin supérieur de la caméra et nous avons joué le jeu en effectuant un court vidéo simulant une attaque de cet animal préhistorique.  

Au-delà de l’aspect récréatif, c’est une expérience enrichissante et culturelle de pratiquer une activité pour laquelle nous avons une affection particulière dans un environnement étranger. Le contact avec d’autres cultures ouvre nos horizons et nous permet également d’apprécier une fois de plus, la popularité de l’activité quadiste à travers le monde.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DÉCOUVREZ D'AUTRES ARTICLES

connexes

SOYEZ TOUJOURS INFORMÉS!Abonnez-vous à notre liste de diffusion et recevez des mises à jour, du contenu exclusif et des offres spéciales!