lundi, octobre 26, 2020
lundi, octobre 26, 2020

Vérification à faire sur votre quad

Une belle randonnée en quad sans embûche c’est bien agréable. Une randonnée avec une crevaison, une panne ou encore une monture qui peut nous réserver des surprises, risque de transformer cette supposé belle journée en souvenir au goût amer pour vous et vos accompagnateurs.

Allons faire une inspection d’avant départ d’un quad. Il n’est pas nécessaire de posséder une grande connaissance mécanique pour y arriver. Un brin de dextérité manuelle et des outils de base est tout ce qu’il vous faut.

- Publicité -

Débuter avec la mise en marche du quad. Profiter du moment pour faire un petit essai de quelques minutes. À cette étape, soyez vigilant aux bruits et vibrations. Surtout au niveau de la CVT. Profitez du fait que le moteur tourne pour mettre en fonction tous les accessoires chauffants, lumières,  prises 12 volts, etc. Une fois ces étapes terminées, entrer le quad dans le garage et éteignez le moteur.

Les pneus.

Faites le tour de votre quad et vérifier les pneus. Rechercher s’ils ont des crevasses à leur structure. Mesurer la pression des pneus et comparer là à celle suggéré par le fabricant. Celui-ci y est habituellement affiché sur le quad. 

- Publicité -

Les roues.

On ne revérifiera jamais trop souvent le couple de serrage de nos roues. Il arrive que les écrous se desserrent et qu’ensuite la roue prenne le large. Une vérification périodique vous évitera peut-être une bonne frousse.

L’huile Moteur.

- Publicité -

Pour votre huile moteur, confirmer si elle a atteint son échéance de remplacement. Vérifier son niveau. Bon, il est maintenant temps de mettre quelque chose au clair concernant la vérification du niveau d’huile moteur avec baguette. La terrifiante question, on la visse ou on ne la visse pas la baguette pour mesurer le niveau d’huile moteur?  La différence de niveau d’huile entre les deux méthodes de faire est plutôt importante et vraiment pas négligeable. En fait, il n’y a pas de mauvaise réponse. Les constructeurs ont chacun leur façon de faire. Pour en donner quelques exemples, Polaris 570, la baguette doit être vissée pour prendre la mesure. Chez CF Moto, Honda ou bien Suzuki, généralement on insert la baguette à huile mais sans la visser pour y mesurer le niveau. Je vous suggère fortement de vous référer à votre manuel du propriétaire et d’y obtenir la bonne information dans la section maintenance et lubrification. 

Le liquide de refroidissement.

Vérifier votre niveau de liquide de refroidissement. Il vous suffit de repérer la réserve d’expansion de celui-ci et d’y jeter un petit coup d’œil. Observer le niveau ainsi que sa couleur. Il serait bien de mesurer sa concentration une fois par année. L’utilisation d’un réfractomètre est idéale. Une concentration trop élevée est nuisible au transport de la chaleur et une trop faible représente des risques de gel ou encore de corrosion au système de refroidissement du quad. Une mesure de gel à – 37 degrés Celsius  est idéale.

Votre système de filtration d’air.

Le filtre à air se mérite trop souvent l’ignorance intentionnelle de son propriétaire. Il a la fonction d’empêcher l’eau, la neige, la boue et les poussières de pénétrer dans l’admission d’air du moteur. Sans lui le moteur s’userait rapidement. L’industrie du quad offre 2 types de filtres à air. Le filtre lavable en mousse huilé et le filtre de papier jetable. La vérification est bien simple. Retirer le filtre et y introduire une lumière. La luminosité qui y traverse confirme son état. 

Le drain d’eau du filtre à air.

N’oubliez pas de nettoyer le drain d’eau du boîtier de filtre à air. Certains fabricants acheminent un long tuyau de ce boîtier vers le bas du quad. Un bouchon de purge doit être retiré de son extrémité afin de laisser couler l’accumulation d’eau. D’autres y vont d’une simple exubérance du boîtier du filtre à air où s’accumule l’eau. Un bouchon  à retirer est prévu afin de permettre à l’eau de s’écouler. 

Si on résume.

On démarre le quad. En route pour la porte du garage, on en profite pour bien écouter et essayer nos accessoires. Une fois dans le garage, un petit tour vite fait des pneus, du liquide de refroidissement et de l’huile moteur. Un Œil au filtre à air. On effectue les ajustements si nécessaire. Le quad est prêt pour l’aventure. Très peu de temps bien investi qui peut vous éviter assurément des ennuis.

Pour ceux qui souhaitent approfondir leur vérification mécanique pour une plus complète. Allons-y!

Votre système d’échappement.

Afin de bien faire les choses, libérer une partie du quad de ses panneaux de carrosserie. Vous allez être de cette façon plus en mesure de bien vérifier le quad sans obstruction. Avec le moteur en marche, vérifier si l’échappement est bien étanche et qu’aucune pièce n’est manquante ou fissurée.

Les huiles à transmission et différentiel.

Inspecter le niveau et l’état de l’huile de la transmission ainsi que celle des différentiels. Si l’huile est de couleur café crème ou grise, c’est signe que de l’eau s’est mélangée à l’huile. Son remplacement doit être fait. Si elle est très noire, on la remplace aussi. Dans certains cas, l’emploie d’une baguette pour vérifier le niveau de l’huile est utilisée. Dans la majorité des cas, les transmissions et différentiels sont équipés d’un bouchon de remplissage de type trop plein. Le principe est bien simple, le bouchon de remplissage est le même qui est utilisé pour l’inspection. On le retire et l’huile se doit d’être au niveau du filetage de celui-ci.

N’oubliez pas le liquide à frein.

Inspecter sa couleur. Si elle n’est pas d’une couleur claire, son remplacement est suggéré. Cela voudra dire qu’il est contaminé. Le niveau de ce liquide sera bas si les freins sont usés. L’usure des plaquettes de frein est compensée par les pistons d’étriers. Le liquide à frein doit alors occuper l’espace que les pistons libèrent en s’ajustant. Assurez-vous que l’usure des plaquettes n’est pas en cause. En réalité, on ne devrait jamais avoir à ajuster le niveau du liquide à frein.

La suspension et direction.

Lever les roues du quad à l’aide d’un vérin. Prenez les roues bien en mains et brasser de haut en bas et de gauche à droite. Rechercher un jeu. Ce dernier peut parvenir des biellettes de direction, des rotules de suspension, du roulement de roue ou bien des coussinets de bras de suspension. Un petit jeu des coussinets peut être acceptable mais le reste se doit d’être bien fixe. Ne négliger pas l’état de vos ressorts de suspension et amortisseurs. Les ressorts peuvent se casser, habituellement aux extrémités. Les amortisseurs défectueux  vont laisser des traces d’huile le long de la tige. Ces éléments influent énormément sur la stabilité du quad.

Les freins.

Retirer les roues et inspecter les freins. Confirmer que la garniture restante des freins n’est pas à moins d’un millimètre d’épaisseur. Confirmer que les axes d’étrier ainsi que son piston glisse librement.

Soufflet de demi-arbre de transmission.

 Les soufflets de demi-arbre de roue sont très vulnérables. Les excursions hors sentier fédéré les exposent aux branches, roches et boue épaisse. Ces éléments vont parfois abîmer les collets ou même déchirer le soufflet. Si vous remarquez des traces de graisse à proximité d’un demi-arbre de roue, il est bien probable que celui-ci est subi l’assaut fatale d’une branche. Son remplacement est urgent. L’utilisation du quad avec un soufflet abîmé entrainera des impuretés dans la graisse du joint à cardan et l’endommagera. 

La transmission CVT.

Le retrait de son couvercle annuellement est très conseillé. La CVT est l’une des plus grande cause de panne en quad. Cette partie mécanique est complexe et très sollicitée. Une fois le couvercle retiré, expulser les poussières des embrayages à l’aide d’air comprimé. Inspecter les surfaces de friction des embrayages. Un petit coup de tampon abrasif (scotch brite) doux  pour effacer les traces de courroie est idéal. Soyez à l’écoute des bruits provenant de vos embrayages. Il est bien possible que votre embrayage primaire réclame une attention supplémentaire voir même son retrait et sa remise en état.

La courroie pour sa part, subit tous vos sauts d’humeur et d’adrénaline. L’entière puissance de votre moteur passe par elle. Si vous identifiez des bouts de corde, fendillement ou plat sur ses côtés. Son remplacement sera nécessaire.

Bougies d’allumage.

Les bougies d’allumage, une solution très simple. De nouvelles à chaque début d’été et d’autres de rechange dans le quad. Profitez du moment pour inspecter les fils à bougies ainsi que leurs raccords.

Chaîne et pignons.

Si votre quad en est équipé, confirmer que la tension de la chaîne est conforme. Jeter un œil aux pignons, les dents doivent être symétriques. L’asymétrie des  dents est un signe d’usure. Lubrifier la chaîne avec un lubrifiant adapté à votre utilisation.

Le parallélisme des roues. 

D’une grande importance, mais peu de personne y porte attention. Un parallélisme dans les normes du fabricant apporte une bonne aisance de conduite au quad. Un alignement adéquat réduit considérablement l’usure prématurée des pneus.

La batterie.

Dans les cas d’inutilisation prolongé du quad, l’utilisation d’un chargeur à batterie intelligent pour maintiens de la charge est préférable. Les batteries se présentent en 2 catégories. Avec ou sans entretien. Les batteries avec de petits bouchons sur le dessus sont habituellement avec entretien. La mise à niveau périodiquement de l’électrolyte est à faire ce qui n’est pas le cas pour celle sans entretien. Comme la plupart des propriétaires de quad ignore d’effectuer l’entretien de leur batterie, je vous laisse imaginer que la performance de celle-ci fait rapidement défaut.

Graissage

Conserver cette étape pour la fin. Faites le tour de tous les embouts de graissage. N’exagérer pas sur la quantité. Si vous utilisez votre quad comme un sous-marin, augmenter la fréquence de graissage. Profiter de l’occasion pour vérifier l’état des croisillons d’arbre de transmission avant de les graisser. S’il y a un jeu, le remplacement sera à faire.

Trousse de dépannage.

Malgré que les quads soient tous équipés d’une trousse de dépannage, il est préférable de lui faire subir une mise à niveau. L’ajout d’un ensemble de réparation de pneus accompagné d’un compresseur d’air, d’une corde de remorquage, d’une bougie d’allumage, d’une courroie de transmission CVT et de quelques outils risque d’être bien apprécié en cas de pépin.

De l’huile n’est pas que de l’huile.

Assurez-vous de toujours utilisé les liquides selon les exigences du fabricant. L’utilisation inappropriée d’une huile peut engendrer un dysfonctionnement mécanique de votre quad et entrainer de très coûteuses réparations.

Malgré tous les efforts apportés, une défaillance n’est pas toujours prévisible. Mais avec un minimum de prévention, il est possible d’en écarter une très grande majorité. N’oubliez pas que votre manuel du propriétaire est un excellant outil de référence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -

DÉCOUVREZ D'AUTRES ARTICLES

connexes

SOYEZ TOUJOURS INFORMÉS!Abonnez-vous à notre liste de diffusion et recevez des mises à jour, du contenu exclusif et des offres spéciales!